Les influences du parfum sur le comportement

Le parfum influence le comportement d’un individu. En effet, la psychologue Chadia Baali affirme que sentir un parfum active environ 3 000 cellules nerveuses dans le cerveau de l’Homme. Cette stimulation pourrait être notamment la cause d’attraction sexuelle. De fait, on attribue souvent au parfum des connotations séductrices, ce qui est une des raisons pour lesquelles l’islam interdit aux femmes d’en porter.index.jpg

Le pouvoir de séduction du parfum est cependant plus au moins réduit, et ses effets n’ont pas encore été scientifiquement prouvés. Ils sont largement exagérés dans la littérature, comme dans le livre Le Parfum de Patrick Süskind. L’auteur y écrit : “L’odeur pénétrait directement en eux jusqu’à leur coeur, et elle y décidait catégoriquement de l’inclination et du mépris, du dégoût et du désir, de l’amour et de la haine. Qui maîtrisait les odeurs maîtrisait le coeur des hommes.” Les effets d’une odeur sont hyperbolisés dans ce roman, mais il est possible qu’une fragrance puisse avoir ces effets à une échelle réduite.

De plus en plus, le parfum n’a plus le seul rôle de conférer une odeur plaisante : en effet, des parfums aux phéromones ont été développés. Cette substance chimique, produite par animaux et végétaux, joue un rôle dans l’attraction sexuelle. De nombreux scientifiques ont tenté de synthétiser les phéromones sexuelles, bien que leur existence n'ait même pas été prouvée chez l'Homme. Leur formule change selon les espèces : par exemple, les phéromones sexuelles sont de formule C6H12O chez la fourmi.

On remarque ainsi que le parfum n'est plus une simple odeur mais qu'il devient un messager complexe : il code des émotions de plus en plus précises et évolue avec la science pour répondre aux besoins de la société. 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×