Expérience : Création de notre Parfum

Afin d’appuyer nos recherches, nous avons décidé de réaliser une expérience : la création d'un parfum (avec les moyens dont nous disposions).                                                        

Tout d'abord, nous avons choisi de créer un parfum avec trois ingrédients, chacun correspondant à une note olfactive : la mandarine (note de tête) , le gingembre (note de coeur) et la vanille (note de fond, servant aussi de fixateur).
Afin de récupérer les huiles essentielles de ces ingrédients, nous avons procédé à une hydrodistillation. Voici le protocole de l'extraction de la mandarine :


1) Laver et peler les deux mandarines le plus finement possible pour recueillir le zeste (éviter de recueillir la peau blanche).

2) Introduire le zeste dans un ballon de 250 mL avec 100 mL d'eau avec quelques grains de pierre ponce. L'extraction de l'huile essentielle se fera par entraînement à la vapeur d'eau.

3) Fermer le dispositif avec le réfrigérant (qui condense les vapeurs d'ébullition afin de recueillir un distillat liquide), placer un bécher à la sortie du réfrigérant et porter à ébullition (thermostat 4-5) jusqu'à obtenir environ 40 mL de distillat dans le bécher.  

schema-hydrodistillation.png







schéma du montage de l'hydrodistillation


Voici une vidéo de l'hydrodistillation que nous avons réalisée sur la vanille, le gingembre et la mandarine.



Puis nous avons procédé à la décantation, moment où l'on sépare l’huile essentielle de l’eau


1°) Ajouter 3g de chlorure de sodium au distillat puis agiter jusqu’à dissolution complète du sel.

2°) Verser le tout dans une ampoule à décanter contenant 10mL de cyclohexane.

3°) Agiter délicatement l’ampoule en dégazant.

4°) Attendre la séparation des deux phases et recueillir la phase organique dans un bécher propre et sec.

capture-d-ecran-2013-02-01-a-20-56-01-1.png








schéma du montage de la décantation

Voici une vidéo montrant les étapes qui nous ont permis de recueillir une des huiles essentielles.


Nous avons donc récupéré les huiles essentielles de nos différents ingrédients mais nous nous sommes rendu compte que nous n’en avions pas assez et qu’elles avaient beaucoup pris l’odeur du cyclohexane, en raison du manque de quantité d’huile.

Après réflexion et selon les conseils de notre tutrice, nous avons donc regardé les températures d’ébullition du cyclohexane et des huiles essentielles, et, voyant que celle du cyclohexane était inférieure aux autres, nous avons entrepris de faire évaporer celui-ci, pour ne plus en avoir l'odeur désagréable. Mais en effectuant l'opération, l'extrait de vanille disparut en même temps que le cyclohexane en raison de sa faible quantité. 

Nous avons fait une vidéo de cette étape qui, elle, a échoué.



Nous avons donc continué notre expérience avec des huiles essentielles achetées sur le commerce, en utilisant de la cannelle au lieu de gingembre. 

L’élaboration du parfumage de notre fragrance pouvait donc commencer. Chaque essai fut soigneusement retranscrit dans un tableau (ci-dessous) afin de trouver la combinaison odorante qui nous convenait le plus : 

capture-d-ecran-2013-02-01-a-21-06-30.png

tableau des différents essais effectués pour trouver la meilleure combinaison d'odeurs


Nous avons aussi filmé cette dernière étape que voici.


Le 3ème essai nous a plu le plus, et nous avons décidé de multiplier les mesures par 6 afin d’avoir une plus grande quantité de notre parfum.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site